Photo du lab

Notre mission est de booster le potentiel créatif du Groupe Renault au travers des projets et des hommes qui le constitue ! Nous sommes ainsi ouverts à tous les collaborateurs, pour tout type de projets, avec l’ambition de permettre à chacun d’être entrepreneur de lui-même et de ses projets.

Condition d'accès
Ouvert à tous les collaborateurs
Externes, contacter le responsable
Adresse de l'atelier
Technocentre Renault
1 Avenue du Golf
78280 Guyancourt
Site web
group.renault.com
Réseau
Fab&Co
Contact

Capacité d'accueil
70 personnes maximum
  • Atelier de 250m²
  • Ouvert en Décembre 2012
  • Rattaché au Groupe Renault

Creative Lab

Corporate fablab et corporate garage

Visité par MakerTour le 22.02.2016 icone facebook icone LinkedIn icone Twitter icone Contact

Creative Lab en détails

Tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous rendre dans cet atelier

Horaires horaire de Creative Lab Moyens d'accès & accessibilité
Afficher une carte plus grande dans un nouvel onglet
  • Voiture / parking
  • Transport en commun
  • PMR
Publics & usagers Machines
  • Découpe laser
  • Découpe vinyle
  • Imprimantes 3D
  • Thermoformeuse
  • Perceuse à colonne
  • Fraiseuse CNC 4 axes de bureau
  • Scanner 3D
  • Brodeuse numérique
  • Etabli électronique
  • Etabli outillage
  • Postes informatiques
  • Matériel photo/vidéo/son
  • Outils de créativité
  • Nerfs guns
  • Machine à café
Services Ateliers proches
  • (Fab)Lab Digiscope
  • Photonic FabLab
  • Proto204 - SmallLab
  • Le 17 bis
  • Le Petit FabLab de Paris

Visite guidée du Creative Lab

Interview de Mickaël Desmoulins et immersion dans le lieu


Les 6 thématiques de MakerTour

Comprendre en profondeur le modèle et les pratiques de cet atelier

Afin de documenter et de vous faire partager les fablabs et ateliers explorés, MakerTour a développé son propre modèle de documentation.
Retrouvez les sujets analysés ainsi que les questions posées aux lieux sur movilab.org

Finalités

Avant le lieu, une communauté dénommée Renault Creative People vit le jour en interne courant 2010, “pour échanger des idées/articles (blog), créer un réseau informel, faire se rencontrer les personnes intéressées par l’innovation (conférences informelles)." Fin 2012, un lieu - le Creative Lab - est monté pour distiller davantage cet état d’esprit de collaboration et d’hybridation au sein du Groupe, y ramener du faire et de l’agilité.

L’aventure commence par la récupération d’une salle. Avec l’arrivée de machines début 2013, des ateliers thématiques sont développés avec des parties prenantes internes, en compagnie de débats-sandwichs et de bidouille camps. Dès fin 2014, le lab se tourne vers l’extérieur : rencontres avec le Garage d’Alcatel devenu Nokia, débuts de l’association Fab&Co. Fin 2015, le Creative Lab déménage dans un nouveau lieu inauguré en février dernier.

La volonté derrière ce lieu est de libérer le potentiel créatif du groupe Renault, développer la capacité à imaginer et faire de nouvelles choses : former, accompagner, connecter, maquetter, accéder au réseau, faire aboutir des brevets, acculturer, être soi-même.

La première mission était de remettre du “je/jeu dans la conception”. Aujourd’hui, d’autres sites du Groupe se manifestent (collaborateurs, directions) pour monter leur propre “Creative Lab”, en vue d’un réseau de “corporate garages”.

Usages

Le Creative Lab est aujourd’hui ouvert à n’importe quel collaborateur du Technocentre de Renault à Guyancourt qui accueille 12.000 personnes. Fréquenté par une majorité d’hommes, au profil technique et ingénieur, tous les niveaux hiérarchiques et fonctions y sont représentés. 40 personnes y passent chaque jour en moyenne, taille du coeur de la communauté. Un flux naturel existe par sa nouvelle implantation (au-dessus du coin restauration), par la communauté Creative People, le bouche-à-oreille interne et des actualités comme le concours Pitch&Poc.

“La première fois, ils viennent parce qu’il y a de la lumière et des imprimantes 3D. Mais ils reviennent pour la communauté, pour parler de ce qu’ils font, apprendre des choses, c’est un lieu de vie et de communauté avant tout.” Ils viennent chercher des valeurs, une manière de penser, d’être, une façon de penser, d’aborder le monde, trouver des outils et machines.

Une fois sur place, que font-ils ? “Ils parlent, mangent, bossent, fabriquent, refont le monde, échangent beaucoup, partagent des idées et des projets.” Et s’impliquent-ils au sein de ce lab d’entreprise ? “On a eu beaucoup de propositions d’aide, notamment lors du déménagement. Certains membres impriment spontanément des pièces en 3D. Ce n’est pas notre lieu, notre projet. Bienvenue chez vous !”

Pédagogie & animation

Le Creative Lab est encadré par trois personnes. Mickaël Desmoulins et Sylvie Lottin se partagent la communication externe/interne et l’animation d’ateliers/workshops tandis que Benoît Félix s’occupe de la partie making et d’aiguiller les utilisateurs.

Lorsqu’un nouveau collaborateur débarque, “on commence par une présentation du lieu, avant de poser quelques questions. En fonction des réponses, on parle de ce que nous avons à disposition, comme les initiations des mercredis et vendredis. Si toutefois la personne est complètement autonome, le lieu est directement accessible.”

Ces initiations sont orientées selon les compétences : impression 3D, modélisation 3D, découpe laser, programmation électronique, prise de notes en dessin. Les services du Groupe peuvent solliciter le lieu et/ou l’équipe pour organiser un atelier sur un sujet. On retrouve également le débat-sandwich (vidéo de 10-15 min suivie d’une discussion), le café des idées et le bidouille camp (présentation de sujet/projet).

“Ce n’est pas nous qui le faisons connaître, c’est la communauté qui le fait. Cela permet d’attirer uniquement les personnes qui ont vraiment envie de venir. Chacun doit être actif dans la vie du lieu, chacun doit s’impliquer. Maintenant que le lab a des permanents, nous constatons que les personnes s’impliquent moins.”

Documentation

Concrètement, le Creative Lab ne garde pas trace des projets de ses utilisateurs. Ils se servent d’espaces partagés sur les PCs où chacun est libre d’y laisser les fichiers, classés par noms. “On peut retrouver tout ce qui a été fait.” Outil utilisé en interne, la plateforme Jamespot est une sorte de réseau social à la Google+ interne, elle permet de partager vidéos, fichiers, images, liens selon un système de groupes.

A la question de la place de la documentation dans un lab d’entreprise, Mickaël Desmoulins nous a répondu : “La même que dans un fablab. C’est quelque chose que tout le monde souhaite faire, même si nous peinons tous à trouver du temps. Ce sujet est important mais pas central ici, il l’est plus à une l’échelle macro, entre tous les labs. L’entreprise n’est pas encore assez mûre pour ouvrir complètement ses projets : quoi ouvrir ? comment documenter proprement ?"

“Nous avons la chance d’avoir la communauté à proximité au quotidien, ce qui simplifie le suivi des projets. Ce sont les gens qui sont porteurs de l’historique de leur projet et qui sont à même de le transmettre.”

Modèle économique

Le Creative Lab est un projet qui a démarré sans budget, le local de 50m2 a été récupéré auprès d’un responsable. Il fut ensuite équipé avec une découpe vinyle, 2 imprimantes 3D et de la récup’ en interne. En année 1, son budget de fonctionnement s’élevait à 30.000 euros. (60.000 euros en année 2, 80.000 euros depuis).

L’équipe se compose aujourd’hui de trois personnes à temps plein. Le Creative Lab est rattaché à la Direction de l’Innovation du Groupe Renault, ne possède pas de sources de revenus et n’en cherche pas (pas d’échange de prestations en interne).

Les évolutions prévues sont l’embauche de nouvelles personnes, la consolidation du réseau de “corporate garages” dans le Groupe ainsi que l’association Fab&Co, agrandir l’espace (hébergement de projets et matériauthèque), et revisiter la FabAcademy en interne.

Leurs indicateurs de succès du Creative Lab ? “Les collaborateurs qui sentent une prise de pouvoir et une “augmentation”. Ceux qui entrent sans énergie et repartent des étoiles dans les yeux. Surtout pas le ROI, le nombre de personnes formées ou la quantité de matière utilisée. Avec un lab, on est sur de l’indirect, de l’organique, pas dans du causal.”

Spécificité du lab

Quelle est la particularité du Creative Lab du Groupe Renault dans le paysage des ateliers ? Tout d’abord, il s’agit d’un atelier inspiré du concept de fablab au sein d’une entreprise. Sa volonté et son combat est d’être ouvert à tous au coeur du Technocentre de Renault, site accueillant 12.000 personnes. Enfin, bien que créé dans un environnement d’entreprise, le lab se veut ouvert aux projets professionnels ET personnels des collaborateurs.

Côté pratiques environnementales, ce lab d’entreprise possède plusieurs avantages comme l’accès à un catalogue de fournisseurs, la possibilité de récupérer les chutes des espaces de prototypage (mousse de polyuréthane, cuir, tissu), de valoriser les déchets d’autres entités du groupe, et de bénéficier d’un système de tri sur site. La volonté serait de monter des ateliers pour sensibiliser les collaborateurs à ces question et au sujet de l’éco-conception.

Les bonnes pratiques du Creative Lab

Les initiatives de cet atelier dont tout le monde devrait s'inspirer

La communauté avant le lieu : Creative People

Qu’est-ce que c’est ?
Deux années avant la naissance du Creative Lab, une communauté dénommée Renault Creative People vit le jour en interne.

Concrètement ?
Creative People fut créée pour échanger des idées/articles (blog), créer un réseau informel, et faire se rencontrer les personnes intéressées par l’innovation (conférences informelles). Le lieu - le Creative Lab - est venu par la suite, pour cristalliser cette communauté déjà existante et l’incarner. Inspiré des fablabs, la dimension physique de l'atelier collaboratif permet d’incarner d’autres enjeux en interne : ramener du faire et de l’agilité au coeur du Technocentre et du Groupe Renault.

Pourquoi est-ce intéressant ?
Qui vient en premier : la communauté ou le lieu ? Ce débat divise moins que celui de la poule et l’oeuf. Les cas de création de lieux, vides à leur création et luttant pour attirer du monde sont devenus légion. Le lieu vient cristalliser une communauté existante, des valeurs et des rituels. Exemple à suivre pour d’autres entreprises/institutions donc.

Les événements pour animer sa communauté et son lieu

Qu’est-ce que c’est ?
Au sein du Groupe Renault, Creative People (la communauté) et le Creative Lab (le lieu) proposent des événements pour inviter les collaborateurs à se rencontrer et échanger.

Concrètement ?
Différents types d’événements récurrents ont vu le jour :
Tout d’abord, les débats-sandwichs qui ont lieu les mardis midi. Une vidéo-conférence de 10 à 15 min de type TED ou TEDx est visionnée, suivie d’une discussion autour de la vidéo.
Les cafés des idées ont eux lieu les jeudis après-midi. Autour d’un café, les participants montrent ce qu'ils font et échangent sur leurs passions, qu’il s’agisse d’un sujet professionnel ou personnel.
Et enfin, les bidouilles camps ont lieu les mardis après-midi. Chacun peut y parler de projets concrets qui sont présentés aux autres. L’idée étant de venir débattre, chercher des compétences, demander du soutien.

Pourquoi est-ce intéressant ?
Qu’il s’agisse d’une communauté et/ou d’un lieu, la question de l’animation est centrale. Être ouvert à tous ne signifie pas que les personnes viendront par magie, il faut savoir être force de proposition et s'adapter à son public/environnement. Les événements de Renault en sont un bon exemple !

La naissance du réseau de “corporate garages” du Groupe Renault

Qu’est-ce que c’est ?
Avec l’inauguration du nouveau Creative Lab en février 2016, de nombreux collaborateurs et sites du Groupe se sont manifestés pour ouvrir leur propre “Creative Lab”.

Concrètement ?
Le Creative Lab a fait ses preuves en interne depuis sa création : d’une initiative individuelle de quelques collaborateurs oeuvrant dans une salle de 50m2 à l’inauguration officielle du nouveau Creative Lab de 250 m2 au-dessus de l’espace restauration du Technocentre. Et si l’idée première était de créer un réseau de “corporate garages”, la réalité lui donne aujourd’hui une nouvelle dimension. Des collaborateurs, directions et sites du Groupe se manifestent en ce moment pour ouvrir leur propre “corporate garage”.

Pourquoi est-ce intéressant ?
Après être passé d’une communauté à un lieu physique, Renault est en train de développer un réseau d’ateliers en interne. L’enjeu est alors de conserver une base partagée de valeurs, d’état d’esprit et de pratiques, afin d’avancer ensemble en étant connectés. Pour cela, une charte - uniquement partagée en interne - a été co-construite avec l’équipe !

Les chantiers de demain

Les futurs développements et challenges prévus pour cet atelier

Se donner les moyens d’être réellement ouvert à tous

La volonté est affichée et inscrite dans les valeurs fondatrices du Creative Lab. L’équipe travaille au quotidien afin de pouvoir garantir une entrée libre et sans barrière aux 12.000 collaborateurs du Technocentre. Depuis peu, le lieu est accessible aux collaborateurs sur badge de 7h à 20h30 du lundi au vendredi (avec présence de l’équipe sur les horaires ouvrés), mais également aux externes le vendredi de 9h à 17h ! Une première.

Consolider l’association Fab&Co et le réseau interne de corporate garages

Avec le réseau interne en construction, l’équipe du Creative Lab se retrouve chargée d’un nouvel enjeu : accompagner sa création, être un support pour toutes ces initiatives, tout en continuant le travail sur leur propre lieu. En parallèle, Mickaël Desmoulins du Creative Lab est devenu le président de Fab&Co - l’association des labs d’entreprise. Elle se construit depuis 2015 avec des membres comme SEB ou Snecma, accompagnés de labs indépendants comme ICI Montreuil et l’Usine IO. Autant de projets complémentaires et challenges à venir pour le lab et son équipe.


Ressources complémentaires

Quelques liens et medias sur ce lab

Pour terminer, MakerTour souhaite remercier les responsables et les utilisateurs du Creative Lab
pour leur accueil chaleureux et le temps qu'ils nous ont consacré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *