Photo du lab

L’association ACNE, à l’origine du projet, met en commun numérique, cohésion sociale et environnement. Le Fab Lab Albi est un lieu de rencontres et d'expérimentation ouvert à tous. Quand les compétences fusionnent avec la technologie, les rêves et les projets deviennent réalité !

Condition d'accès
Adhésion à l’association
A partir de 20€/an
Adresse de l'atelier
Halle Innoprod
8 rue Pierre-Gilles de Gennes
81000 Albi
Site web
numerique-albi.fr/projet-fablab/
Réseau
FedLab
Réseau Français des Fablabs
Contact

Capacité d'accueil
19 personnes maximum
  • Atelier de 44m²
  • Ouvert en Octobre 2015
  • Association loi 1901

Fablab Albi

Fablab MIT - initiative citoyenne collaborative

Visité par MakerTour le 02.12.2015 icone facebook icone LinkedIn icone Twitter icone Contact

Fablab Albi en détails

Tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous rendre dans cet atelier

Horaires horaire de Fablab Albi Moyens d'accès & accessibilité
Afficher une carte plus grande dans un nouvel onglet
  • Voiture / parking
  • Transport en commun
  • PMR
Publics & usagers Machines
  • Imprimantes 3D x 3
  • Fraiseuse numérique
  • Découpe laser
  • Perceuse à colonnes
  • Extrudeur Filabot
  • Machine à coudre
  • Electronique
  • Postes informatiques
  • Etabli outillage
Services Ateliers proches

Visite guidée du Fablab Albi

Interview de Kevin Mazars et immersion dans le lieu


Les 6 thématiques de MakerTour

Comprendre en profondeur le modèle et les pratiques de cet atelier

Afin de documenter et de vous faire partager les fablabs et ateliers explorés, MakerTour a développé son propre modèle de documentation.
Retrouvez les sujets analysés ainsi que les questions posées aux lieux sur movilab.org

Finalités

L’association ACNE, créée par Kevin Mazars et Pauline Baixas en mars 2015, a pour but de faire le lien entre cohésion sociale, numérique et environnement, dans un objectif pédagogique. Et contribuer à la progression du numérique dans le Tarn et à Albi.

A la base, le fablab n’était qu’un projet de l’association, qui a finalement pris de l’ampleur. Il leur fallait un lieu de référence pour mettre en action leurs trois domaines d’activités. Et y connecter la création, la réalisation de projets, le faire et l’innovation.

Il a été ouvert le 1er octobre 2015 et s’adresse à tous les publics, aux passionné(e)s, aux novices comme aux experts. Aussi bien pour les personnes qui veulent monter des projets et des entreprises, ceux qui s’intéressent aux questions d’environnement et de santé, ceux qui sont en recherche d’emploi, les jeunes en difficulté, les geeks comme les no-lifes. L’idée est de pouvoir y faire tout et (presque) n’importe quoi !

L’intention de départ n’était pas de monter un fablab, seulement un lieu d’échange sur le numérique. Puis, Kevin Mazars a découvert Artilect (le fablab de Toulouse) et a eu un coup de foudre dès sa première visite. “On leur doit tout.”

Usages

Parmi les utilisateurs, de nombreux métiers et profils se croisent, deux mois seulement après l’ouverture du Fablab Albi : beaucoup de bricoleurs, de graphistes, de personnes du domaine de la santé ou de l’architecture. “Ceux qui reviennent fréquemment sont des passionnés de bricolage sous toutes ses formes, qui ont pas mal de temps libre !”

Pour s’ancrer localement, l’équipe de l’association s’est inspirée des réunions mensuelles de la communauté d’Artilect. Le premier mardi du mois est déjà devenu une tradition depuis juillet. Le bouche-à-oreille fonctionne, la presse se saisit du sujet et la campagne de financement participatif a fait du bruit localement.

“Ils viennent tous chercher quelque chose de différent.” Un espace pour pouvoir bricoler, des compétences pour pousser leur projets, des machines/outils pour fabriquer, de la compagnie aussi, des formations pour découvrir ces nouvelles technologies, des renseignements sur les fablabs, et plein d’autres choses.

Chacun est libre de s’impliquer dans la vie du lieu. Le fablab a bénéficié de nombreux dons, les utilisateurs demandent souvent à l’équipe ce qu’ils peuvent ramener. Réellement partagé par tous ceux qui l’utilisent, le fablab se construit ensemble petit à petit. Leur arme secrète ? Le canapé, “arme de socialisation massive” du fablab !

Pédagogie & animation

L’équipe du Fablab Albi se compose de Kevin (président de l’association), Quentin (côté machines), du bureau d’ACNE dont Pauline (secrétaire de l’association), et de certains membres qui s’impliquent à leurs côtés pour monter des ateliers par exemple.

Lorsqu’une personne vient pour la première fois au fablab, l’équipe demande toujours ce qu’elle fait dans la vie, afin d’orienter le discours. Ensuite, la visite du local est agrémentée d’une explication du concept de fablab, qui s’inscrit dans un réseau mondial d’ateliers.

Les moments forts du Fablab Albi pour échanger et faire ensemble sont les réunions des premiers mardis du mois. On y présente les projets, on revient sur les actions menées ce mois-ci par l’association, ce qui arrive le mois prochain, on fait un appel à compétences, avant de partager un verre.

Durant le mois, des soirées projets s’organisent. Le principe ? Le fablab donne l’impulsion de la première rencontre, avant de laisser le groupe autonome sur le projet. A partir de février, des soirées RepairCafé seront organisées en collaboration avec une association de Castres. Les utilisateurs pourront venir faire réparer leurs objets cassés.

En dehors de ses activités au fablab, l’association participe à de nombreux événements : Fête des associations, Futurapolis, Fête de la Science, etc.

Documentation

Au Fablab Albi, la documentation autour de l’atelier passe principalement par de la vidéo et des photos. Par exemple, l’équipe a réalisé une vidéo sur l’association, une autre pour la réception d’une imprimante 3D d’EmotionTech, une pour la réception de cartes Thingz. A ces occasions, ils ont réalisé un stopmotion (animation image par image) du déballage/montage du matériel.

Pour la campagne de crowdfunding de leur future découpe laser, l’équipe a réalisé une vidéo expliquant comment contribuer à un projet sur la plateforme Ulule. Pour retrouver leurs vidéos, par ici.

Le Fablab Albi garde trace de ses nombreuses actions en photos. Prises au quotidien, elles permettent à l’équipe de pouvoir communiquer sur les activités de l’association, et de montrer ce qui se passe au fablab.

Si le suivi des projets et actions se passe aujourd’hui par un dossier Google Drive partagé, la volonté est de créer une page “tous les projets” dans le site Wordpress. Exception : certains projets “pros”, avec des problématiques de brevets et de propriété intellectuelle, ne sont tous pas documentés. Leurs principales sources de documentation sont Thingiverse, Youmagine, Youtube et le wiki de La Machinerie (fablab à Amiens).

Modèle économique

Le projet s’est monté grâce à une diversité de financements. Apports personnels, soutien de la Fondation Orange, prestation à la médiathèque locale, campagne de financement participatif sur Ulule, dons et prêts de mobiliers et machines. Sans compter le temps homme (6 personnes au bureau, 15 membres actifs), le budget de lancement s’élève environ à 25.000 euros. Le local provient de la communauté d’agglomération, le fablab en supporte uniquement les charges.

Ouvert le 1er octobre 2015, le fablab fédère déjà une communauté d’une centaine d’adhérents. Leurs différentes sources de revenus sont les adhésions, les subventions, le financement participatif, et les temps machine, pour des charges reposant principalement sur le local, les machines et les consommables.

Et demain ? L’équipe du Fablab Albi souhaite faire partie de la promotion 2016 du programme Fablabs Solidaires de la Fondation Orange, répondre à l’appel à projets de la FedLab, et demander des subventions à leur mairie.

Sur la question des “indicateurs de succès” du fablab, l’équipe observe la fréquentation des réunions mensuelles, la visibilité et l’intérêt porté lors des événements extérieurs, la relation avec les médias locaux, ainsi que la future certification de fablab MIT. Et surtout : “tant qu’il y a du café et de l’ambiance !”

Spécificité du lab

Selon le Fablab Albi, sa spécificité provient de sa communauté. C’est à son initiative que le fablab prend forme au quotidien, par la campagne de financement participatif, par le don de meubles et machines, par la participation à l’aménagement de l’atelier. Plutôt que de partir de machines, l’association a voulu créer un environnement favorable pour la communauté locale, et proposer ce dont chacun a besoin.

La conscience environnementale fait partie de l’identité du Fablab Albi. Jusqu’à se retrouver dans le nom même de l’association ACNE (Association pour la Culture Numérique et l’Environnement).

Une Filabot va bientôt rejoindre le lab, afin de pouvoir recycler le plastique et devenir autonomes concernant cette matière première, omniprésente dans les ateliers type fablab. Le courant est coupé la nuit pour limiter la consommation, les prises sont équipées d’interrupteurs. La prochaine étape sera d’avoir une visibilité sur la consommation globale du fablab pour mieux agir à sa réduction.

Parmi les idées et projets pour 2016, des ateliers RepairCafés et un atelier à thème sur le recyclage, la création d’une monnaie complémentaire pour valoriser la réutilisation des déchets sont dans les esprits.

Les bonnes pratiques du Fablab Albi

Les initiatives de cet atelier dont tout le monde devrait s'inspirer

Le financement participatif pour développer le fablab

Qu’est-ce que c’est ?
Le Fablab Albi a mené une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule pour financer l’achat d’une découpeuse laser.

Concrètement ?
Peu de temps après son ouverture (le 1er octobre), l’association ACNE, à l’origine du projet du Fablab Albi a proposé à qui le souhaitait de soutenir le développement du fablab. La campagne visait à réunir collectivement la somme requise à l’achat d’une machine centrale dans de nombreux fablabs : une découpeuse laser, dont la fonction est de découper et de graver différentes matières à l’aide d’un laser. Des adhésions à l’association, du temps machine, des kits étaient proposés en contrepartie du soutien.

Pourquoi est-ce intéressant ?
L’exercice du crowdfunding est un outil intéressant pour développer son lieu en impliquant son environnement local (109 contributeurs pour le Fablab Albi), attirer de nouveaux adhérents, faire parler de soi. Le NavLab d’Antibes s’était prêté à l’exercice à l’été 2014

L’implication de la communauté au quotidien

Qu’est-ce que c’est ?
Si le projet de fablab a été impulsé par l’association ACNE, son développement aujourd’hui se fait par sa communauté qui s’implique dans le projet au quotidien.

Concrètement ?
C’est à l’initiative de la communauté que le fablab prend forme au quotidien et se développe : les soutiens à la campagne de financement participatif, le don de machines/outils pour l’atelier, la participation à l’aménagement de l’atelier en fabriquant/donnant du mobilier. Plutôt que de partir de machines, l’association a voulu créer un environnement favorable pour la communauté locale, et proposer ce dont chacun a besoin.

Pourquoi est-ce intéressant ?
Aujourd’hui, le projet dépasse les seuls membres de l’équipe. Les membres proposent des ateliers, prêtent main forte sur les événements, se gèrent en autonomie sur les soirées projets, et façonnent le fablab ensemble petit à petit.

L’organisation de réunions mensuelles et soirées projets

Qu’est-ce que c’est ?
Chaque premier mardi du mois, le fablab propose une soirée d’échanges et de rencontre. Et des soirées projets sont organisées tout au long du mois.

Concrètement ?
Chaque premier mardi du mois, une soirée ouverte à tous s’organise : on y présente les projets, on revient sur les actions menées ce mois-ci par l’association, ce qui arrive le mois prochain, on fait un appel à compétences, avant de partager un verre. Le reste du mois, les membres s’organisent des soirées autour des projets collaboratifs pour avancer ensemble, de manière autonome.

Pourquoi est-ce intéressant ?
Les soirées mensuelles et les soirées projets ponctuelles sont très complémentaires. Les premières créent un rendez-vous fréquent, aussi bien destiné aux curieux et nouveaux qu’aux pionniers de la communauté. Les soirées projets regroupent des adhérents de tous horizons autour de projets communs et renforcent les liens au quotidien.

Les chantiers de demain

Les futurs développements et challenges prévus pour cet atelier

La certification MIT du Fablab Albi

Le Fablab Albi souhaite porter l’appellation de « FabLab », qui implique le respect de la fameuse charte des FabLabs, issue du CBA du MIT. Elle donne des indications sur ce qu’est un fablab, ce qu’on y trouve, ce que le réseau fournit, qui peut utiliser un fablab, les responsabilités de chacun, le droit sur les inventions, et la place des entreprises. Certains lieux comme le Fablab Albi se revendiquent de cette charte, tandis que d’autres s’en émancipent et la revisitent. Pour retrouver la charte du MIT, par ici

La multiplication des ateliers

A son rythme, le Fablab Albi se développe, s’équipe, anime sa communauté au quotidien et développe des actions. Après les réunions mensuelles, les réunions projets, la campagne de financement participatif, un des prochains chantiers sera les nombreux ateliers qu’ils ont en tête. RepairCafé et après-midi à thèmes seront au programme en 2016 et viendront compléter les actuels ateliers Arduino et Impression 3D !


Ressources complémentaires

Quelques liens et medias sur ce lab

Pour terminer, MakerTour souhaite remercier les responsables et les utilisateurs du Fablab Albi
pour leur accueil chaleureux et le temps qu'ils nous ont consacré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *