P5060177-bis

Rencontre avec la startup Thingz au Fablab Festival

Pendant le Fablab Festival à Toulouse, nous avons eu l’occasion de croiser Cyril Loucif-Durouge, bénévole dans l’organisation du festival à nos côtés et surtout exposant avec sa startup Thingz. Il a accepté de discuter avec nous de son double rôle au sein du festival.

affiche rougeEst ce que tu peux tout d’abord te présenter et nous raconter ta première venue dans un fablab ?

« Je suis Cyril Loucif-Durouge, utilisateur de fablab et fondateur d’une startup qui s’appelle Thingz, qui permet aux gens de fabriquer des objets super simplement, en assemblant des briques comme des legos.

Ma première visite au fablab, je crois que c’était il y a à peu près deux ans. Mon père voulait fabriquer des pièces en plastique. Assez vieille école [Rires], il cherchait des fabricants qui lui ferait ça pour une fortune. Je lui ai donc parlé de l’impression 3D. “Tu sais papa, maintenant il existe des imprimantes 3D, c’est super cool et si tu veux tester tes protos tu peux les faire dans un fablab, en quelques jours on t’imprime tes pièces et tu pourras tester”. Du coup, je suis venu là pour voir comment les imprimantes fonctionnaient et lui faire ses pièces. »

 

P5060177-bis

Et donc qu’est ce qui t’amène au Fablab Festival d’Artilect ?

« Du coup depuis 2 ans je suis souvent ici. J’observe le fonctionnement du fablab et l’évènement avait l’air vraiment sympa, alors j’ai voulu avoir un stand pour présenter Thingz avec les 7 autres startups qui exposent. A côté de ça, je donne un petit coup de main dans l’organisation du Fablab Festival en tant que bénévole. »

 

 

 

Que pourra-t-on voir sur le stand de Thingz ?

« Sur le stand de Thingz, vous pourrez voir mon produit. Nous allons faire des démonstrations et des ateliers avec les enfants et les plus grands. Ils pourront par exemple fabriquer un thermomètre électronique en assemblant 3 briques. On va avoir besoin d’un capteur de température et de 2 afficheurs pour afficher les degrés. En branchant ces 3 briques sur l’objet, on a un thermomètre qui fonctionne immédiatement et la température s’affiche. »

 

P5060162-bis

 

Propos recueillis le 6 mai 2015 par Mathieu Geiler et Etienne Moreau.
Pour retrouver Cyril et sa startup Thingz, direction son site Internet thingz.co et leur Twitter @wemakethingz . Vous pouvez également suivre notre quotidien via notre Twitter @MakerTour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *