Lieu de Fabrication Ouvert

Fab Lab associatif & artistique

Rue Jobin, 13003 Marseille

Fab Lab

Space size 50 m²

Opened in November 2013

Structure type Association loi 1901

Explored in December 2015


Le Lieu de Fabrication Ouvert est un espace associatif d’expérimentation, d'échanges et d'apprentissage autour de la fabrication numérique et des cultures libres animé par Reso-nance Numérique et ZINC. Il rassemble les curieux, étudiants, artisans, artistes, ingénieurs, conscients des enjeux liés aux nouvelles technologies.

Main interests

Social initiatives Community Robotics Music & sound devices Education Electronics Design Art & culture

This workshop is great for:

Entrepreneurs Craftsmen Artists General public Kids under 12 Adolescents between 12-18 Students Hobbyist makers Non-profit organisations Public organisations Seniors People with disabilities Schools & universities

The closest workshops nearby are:

  • Fablab marseille
  • La fabulerie
  • La charbonnerie
  • Atelier ni
  • NavLab

Interview & guided tour

Meet someone from the team & discover the space by yourself!

Our workshop

Learn more about our space, members, machines & services!

Association née en 2010, Reso-nance Numérique crée des installations artistiques, développe des outils de création et porte en parallèle une question culturelle : celle de la culture libre, des techniques, et de leurs transmissions.

Durant ses premières années, Reso-nance proposait une fois par mois une journée de rencontres autour des pratiques numériques, les Open Ateliers. “Le problème de l’itinérance, c’est qu’on perd les gens.” Avec l’association Zinc, ils répondent à l’appel à projet Fab Labs du gouvernement à la fin de l’été 2013. La dynamique était lancée pour proposer un atelier permanent, un espace de fabrication à disposition du public et faire émerger une communauté apprenante à Marseille.

Le Lieu de Fabrication Ouvert (LFO) a ouvert ses portes en novembre 2013 à la Friche Belle de Mai. Durant deux premières années le LFO a proposé une programmation régulière et événementielle de formations, concerts, résidences, créations.

“Aujourd’hui, on aimerait faire des projets plus costauds et à plusieurs, notamment avec d’autres formes d’ateliers, et que le Fab Lab change des choses au niveau local.”

Au Lieu de Fabrication Ouvert se croisent différents profils d’utilisateurs : ceux qui ne viennent qu’une fois, ceux qui ont un projet, ceux qui viennent pour apprendre. “Il y a vraiment de tout”. Les âges, statuts, métiers, sensibilités se rencontrent.

Le bouche-à-oreille les fait venir pour la première fois. ZINC et la Friche Belle de Mai attirent également de nombreuses personnes à pousser les portes du LFO. Ces personnes viennent comprendre l’impression 3D et ce qu’est un Fab Lab, chercher des compétences, des connaissances, des conseils. Mais surtout, elles viennent chercher un lieu d’échanges et confronter leurs idées et travaux au regard des autres.

Mais qu’est-ce qui pousse certains utilisateurs à revenir ? “Parce qu’on est formidables !” (rires). Ils reviennent pour leurs projets, parce qu’ils manquent d’espace chez eux et ne peuvent pas se servir d’outils dans des lieux de coworking. Stimuler ses activités créatives sans pression commerciale, trouver l’oreille qui écoute et dépanne leur sont essentiels.

Tous les utilisateurs ne se transforment pas en contributeurs. Cependant, les plus fidèles participent à la vie du lieu, documentent leurs projets, et épaulent l’équipe de Reso-nance dans l’accompagnement des autres adhérents.

Pour monter le Lieu de Fabrication Ouvert, Reso-nance et ZINC ont déboursé environ 6.000 euros en machines, outils et mobilier. Ils ont également bénéficié de différentes aides : prise en charge de 3 emplois aidés pour 18 mois par la région, subvention ERIC-Lab de la région pour ZINC (15.000 euros sur 2 ans), et 10.000 euros du gouvernement suite à l’appel à projets Fab Labs. Salaires compris, la première année a coûté 100.000 euros.

Aujourd’hui, le LFO est une structure de type association loi 1901, qui concentre 4 personnes, pour un budget annuel de 100.000 euros environ (temps homme compris). Les sources de revenus sont les adhésions à 1 euro l’année, les subventions ainsi que les contrats aidés.

Et demain ? Les contrats aidés prendront bientôt fin. Les équipes de Reso-nance et de ZINC ont entamé une réflexion commune sur l’adaptation du fonctionnement du LFO : modification des horaires, développement d’ateliers et de formations, augmentation du prix des adhésions (pas dans un but de profit pour autant).

Leurs indicateurs de succès sont les gens qui reviennent, les projets qui voient le jour, ceux qui documentent, ainsi que les sollicitations et autres propositions de collaboration rémunérée.

Reso-nance (le collectif) est épaulé par ZINC (l’autre association) au quotidien. ZINC est l’intermédiaire du LFO (le nom du Fab Lab) auprès de la Friche Belle de Mai (le lieu accueillant le Fab Lab).

Dans l’équipe du Lieu de Fabrication Ouvert, pas de rôles définis entre Jérôme, Eric, Anthony et Marion, mais plutôt des compétences complémentaires ! Le trio masculin de Reso-Nance gère le lieu, s’occupe des événements (week-ends Fab Labs, Made In Friche), programme et code. Marion écrit, anime et documente les open ateliers et s’occupe de l’articulation entre les deux associations. ZINC, de son côté, apporte son aide à Reso-nance : support, gestion financière et administrative, dossiers, portage politique.

Lorsqu’une personne arrive pour la première fois au LFO, l’équipe fait faire une rapide visite du lieu, pose des questions sur un éventuel projet de la personne. Si c’est le cas, une “fiche idée” permet de mettre l’idée en forme, de garder trace, et d’aborder le sujet de la documentation. La personne est ensuite amenée vers les machines pour montrer ce qu’elles peuvent faire, à quel besoin elles peuvent répondre. Puis la pédagogie s’inverse, le nouveau s’occupera de présenter les machines au prochain venu !

L’équipe du Lieu de Fabrication Ouvert n’a pas de blog, mais possède un wiki impressionnant. L’idée est belle et bien d’avoir accès aux idées et aux projets via des petits textes, des photos et des fichiers de fabrication. “Ce n’est vraiment pas inné, cela amène un rapport très scolaire à ce que l’on fait. Mais quand on en a l’usage, cela devient fondamental.”

L’enjeu est de savoir distinguer les niveaux de lectures : le wiki pour la consultation froide et technique, le site de Reso-nance pour la lisibilité et la communication.

Au LFO, on documente aussi bien les projets que les ateliers, les logiciels, le matériel et la culture qui est la leur. Par exemple, l’espace culturel concentre des ressources sur les cultures libres, les milieux associés, l’énergie et les matières, les arts et l’éducation.

La documentation n’a pas toujours lieu au même moment selon le sujet. Pour les ateliers, le travail se fait en amont. Pour les projets, c’est “un travail de taré”. Retrouver son processus de travail, de création, ses bifurcations et ses échecs demande une sacré discipline et de la rigueur. Le but est bien de comprendre et de gagner du temps. L’équipe accompagne la rédaction des premières pages, puis oriente vers la notice de documentation. Cela reste toutefois insuffisant. Des soirées apéros Wiki seront organisées pour créer des moments agréables de documentation à plusieurs.

Association née en 2010, Reso-nance Numérique crée des installations artistiques, développe des outils de création et porte en parallèle une question culturelle : celle de la culture libre, des techniques, et de leurs transmissions.

Durant ses premières années, Reso-nance proposait une fois par mois une journée de rencontres autour des pratiques numériques, les Open Ateliers. “Le problème de l’itinérance, c’est qu’on perd les gens.” Avec l’association Zinc, ils répondent à l’appel à projet Fab Labs du gouvernement à la fin de l’été 2013. La dynamique était lancée pour proposer un atelier permanent, un espace de fabrication à disposition du public et faire émerger une communauté apprenante à Marseille.

Le Lieu de Fabrication Ouvert (LFO) a ouvert ses portes en novembre 2013 à la Friche Belle de Mai. Durant deux premières années le LFO a proposé une programmation régulière et événementielle de formations, concerts, résidences, créations.

“Aujourd’hui, on aimerait faire des projets plus costauds et à plusieurs, notamment avec d’autres formes d’ateliers, et que le Fab Lab change des choses au niveau local.”

Au Lieu de Fabrication Ouvert se croisent différents profils d’utilisateurs : ceux qui ne viennent qu’une fois, ceux qui ont un projet, ceux qui viennent pour apprendre. “Il y a vraiment de tout”. Les âges, statuts, métiers, sensibilités se rencontrent.

Le bouche-à-oreille les fait venir pour la première fois. ZINC et la Friche Belle de Mai attirent également de nombreuses personnes à pousser les portes du LFO. Ces personnes viennent comprendre l’impression 3D et ce qu’est un Fab Lab, chercher des compétences, des connaissances, des conseils. Mais surtout, elles viennent chercher un lieu d’échanges et confronter leurs idées et travaux au regard des autres.

Mais qu’est-ce qui pousse certains utilisateurs à revenir ? “Parce qu’on est formidables !” (rires). Ils reviennent pour leurs projets, parce qu’ils manquent d’espace chez eux et ne peuvent pas se servir d’outils dans des lieux de coworking. Stimuler ses activités créatives sans pression commerciale, trouver l’oreille qui écoute et dépanne leur sont essentiels.

Tous les utilisateurs ne se transforment pas en contributeurs. Cependant, les plus fidèles participent à la vie du lieu, documentent leurs projets, et épaulent l’équipe de Reso-nance dans l’accompagnement des autres adhérents.

Pour monter le Lieu de Fabrication Ouvert, Reso-nance et ZINC ont déboursé environ 6.000 euros en machines, outils et mobilier. Ils ont également bénéficié de différentes aides : prise en charge de 3 emplois aidés pour 18 mois par la région, subvention ERIC-Lab de la région pour ZINC (15.000 euros sur 2 ans), et 10.000 euros du gouvernement suite à l’appel à projets Fab Labs. Salaires compris, la première année a coûté 100.000 euros.

Aujourd’hui, le LFO est une structure de type association loi 1901, qui concentre 4 personnes, pour un budget annuel de 100.000 euros environ (temps homme compris). Les sources de revenus sont les adhésions à 1 euro l’année, les subventions ainsi que les contrats aidés.

Et demain ? Les contrats aidés prendront bientôt fin. Les équipes de Reso-nance et de ZINC ont entamé une réflexion commune sur l’adaptation du fonctionnement du LFO : modification des horaires, développement d’ateliers et de formations, augmentation du prix des adhésions (pas dans un but de profit pour autant).

Leurs indicateurs de succès sont les gens qui reviennent, les projets qui voient le jour, ceux qui documentent, ainsi que les sollicitations et autres propositions de collaboration rémunérée.

Reso-nance (le collectif) est épaulé par ZINC (l’autre association) au quotidien. ZINC est l’intermédiaire du LFO (le nom du Fab Lab) auprès de la Friche Belle de Mai (le lieu accueillant le Fab Lab).

Dans l’équipe du Lieu de Fabrication Ouvert, pas de rôles définis entre Jérôme, Eric, Anthony et Marion, mais plutôt des compétences complémentaires ! Le trio masculin de Reso-Nance gère le lieu, s’occupe des événements (week-ends Fab Labs, Made In Friche), programme et code. Marion écrit, anime et documente les open ateliers et s’occupe de l’articulation entre les deux associations. ZINC, de son côté, apporte son aide à Reso-nance : support, gestion financière et administrative, dossiers, portage politique.

Lorsqu’une personne arrive pour la première fois au LFO, l’équipe fait faire une rapide visite du lieu, pose des questions sur un éventuel projet de la personne. Si c’est le cas, une “fiche idée” permet de mettre l’idée en forme, de garder trace, et d’aborder le sujet de la documentation. La personne est ensuite amenée vers les machines pour montrer ce qu’elles peuvent faire, à quel besoin elles peuvent répondre. Puis la pédagogie s’inverse, le nouveau s’occupera de présenter les machines au prochain venu !

L’équipe du Lieu de Fabrication Ouvert n’a pas de blog, mais possède un wiki impressionnant. L’idée est belle et bien d’avoir accès aux idées et aux projets via des petits textes, des photos et des fichiers de fabrication. “Ce n’est vraiment pas inné, cela amène un rapport très scolaire à ce que l’on fait. Mais quand on en a l’usage, cela devient fondamental.”

L’enjeu est de savoir distinguer les niveaux de lectures : le wiki pour la consultation froide et technique, le site de Reso-nance pour la lisibilité et la communication.

Au LFO, on documente aussi bien les projets que les ateliers, les logiciels, le matériel et la culture qui est la leur. Par exemple, l’espace culturel concentre des ressources sur les cultures libres, les milieux associés, l’énergie et les matières, les arts et l’éducation.

La documentation n’a pas toujours lieu au même moment selon le sujet. Pour les ateliers, le travail se fait en amont. Pour les projets, c’est “un travail de taré”. Retrouver son processus de travail, de création, ses bifurcations et ses échecs demande une sacré discipline et de la rigueur. Le but est bien de comprendre et de gagner du temps. L’équipe accompagne la rédaction des premières pages, puis oriente vers la notice de documentation. Cela reste toutefois insuffisant. Des soirées apéros Wiki seront organisées pour créer des moments agréables de documentation à plusieurs.

Technologies & processes available

CNC milling 3D printing Electronics

Services offered

Classes & workshops Workshop memberships Coaching & project mentoring Repairing objects Open moments

Our best practices

The inspiring things we do here to run our collaborative space

Documenter tout ce qui touche au fablab

categories
Documenting the workshop’s life

Qu’est-ce que c’est ?

Reso-nance a développé un wiki qui documente les projets, les ateliers, les ressources logicielles et matérielles du fablab ainsi que la culture qu’ils portent.

Concrètement ?

“Le Wiki de Reso-nance numérique est un espace de connaissances partagées, qui accueille aussi la documentation des projets réalisés dans le Fab Lab LFO de Marseille.” Réalisée par l’équipe et les membres, cette documentation permet de garder trace et de partager tout ce qui touche au LFO.

Pourquoi est-ce intéressant ?

“S’inscrivant dans le mouvement des cultures libres, nous mettons à disposition du matériel en libre accès et du savoir-faire. En retour, l’idée est de passer de l’acte de consommer à celui de contribuer en mettant à disposition vos connaissances, vos recherches et erreurs sur ce Wiki pour que tout le monde puisse en bénéficier.” > reso-nance.org/wiki


Co-habitation de deux associations au Fab Lab

categories
Governance Ecosystem & partnerships Community

Qu’est-ce que c’est ?

Le Lieu de Fabrication Ouvert est l’initiative de deux associations s’inscrivant dans l’univers des arts et cultures numériques : Reso-nance et Zinc.

Concrètement ?

Reso-nance (le collectif) est épaulé par Zinc (l’autre association) au quotidien. Zinc est l’intermédiaire du LFO (le nom du Fab Lab) auprès de la Friche Belle de Mai (le lieu accueillant le Fab Lab). Le quatuor de Reso-nance s’occupe de la gestion du lieu, des projets, des ateliers et des événements. Zinc, de son côté, prend en charge des projets artistiques et apporte son aide à Reso-nance au quotidien : support, gestion financière et administrative, dossiers, portage politique.

Pourquoi est-ce intéressant ?

Les deux associations ont des synergies évidentes. Répartition des tâches, complémentarité des profils et des réseaux, deux portes d’entrées au Fab Lab. Le Lieu de Fabrication Ouvert repose sur ces deux piliers interdépendants !


Discover other workshops MakerTour explored

LabSud

Fab Lab associatif

Montpellier, France
Fab Lab Hackerspace

NavLab

Espace de travail collaboratif & atelier Fab Lab

Antibes, France
Fab Lab Coworking space

Fab Lab La Casemate

Fab Lab ouvert, éducation et création

Grenoble, France
Fab Lab